Jeudi 29/06/2017 16:20
 

Les groupes "Foyers"

Groupes foyers provins
 
Nés de l'idée de quelques conjoints ayant un jour ressenti le besoin de réfléchir et partager sur la question « Comment amener mon époux, mon épouse, à mieux partager ma foi, à prier ? », des groupes foyer ont pu voir le jour sur tel ou tel village ou secteur à un moment donné.
 
Principe, fonctionnement
 
Le principe d'un groupe foyer est le suivant. Il concerne des couples, quel que soit l'âge, qui ressentent le besoin de « se poser », de réfléchir sur le chemin parcouru, de vivre la fraternité. Il concerne des hommes et/ou des femmes marié(e)s, qui souhaitent amener le conjoint à se rapprocher de l'Eglise. Le conjoint en question peut être plus ou moins distant de l'Eglise : souvent, il est confirmé, mais ne « pratique » plus depuis longtemps. Il concerne des hommes et/ou des femmes qui regrettent de ne pas pouvoir partager avec le conjoint les joies de leur foi…
  Groupes foyers provins
 
Pas de règles particulières.
 
Un groupe foyer peut donc se constituer spontanément, dans un lieu donné, à un moment donné, parce que plusieurs personnes se seront retrouvées avec le même souci et auront décidé de se lancer. Il se réunit au rythme qu'il souhaite (plusieurs fois par an), et les rencontres sont faites de repas partagé, de discussions, de partage de textes, d'expériences, d'échanges sur le vécu des couples et sur les questions de foi, de prières… C'est un mélange de convivialité et de spiritualité. Normalement, un prêtre accompagne le groupe. Il peut aussi vivre des temps forts comme un week-end en un lieu choisi savamment pour le recueillement, ou une retraite en monastère…
 
Si vous souhaitez essayer.
 
Groupes foyers provins  
Par principe, un groupe foyer, une fois qu'il est constitué, est plutôt « fermé ». C'est à dire que d'une part il est difficile pour un nouveau couple d'intégrer un groupe qui fonctionne déjà depuis un certain temps, mais surtout que le groupe foyer n'est pas viable au-delà d'un certain nombre de personnes. A quatre, six, huit personnes c'est bien. Pas beaucoup plus.

C'est pour cette raison que si vous étiez tenté(e) par cette aventure, il ne faut pas chercher à savoir si un tel groupe existe autour de chez vous, pour tenter de les rejoindre, mais plutôt de voir avec qui vous pourriez en créer un.

Si vous ne voyez pas ou ne savez pas chercher, le mieux est encore de rencontrer un prêtre sur la paroisse. Lui connaît et les groupes foyers existants et les personnes qui sont en recherche ou susceptibles de l'être. Il vous renseignera.