Samedi 29/04/2017 23:28
 

Catéchèse? Catéchisme? Eveil à la Foi? Pastorale? Catéchuménat?

definition catechese pastorale
 
Pour beaucoup, les mots « catéchisme » et « catéchèse » évoquent la même chose, recouvrent une seule et même réalité. Le terme « catéchèse » serait donc juste un synonyme. Ce n'est pas tout à fait exact. La confusion est parfois accentuée avec le mot « pastorale ».

Quel sens faut-il donner à tous ces termes utilisés en paroisse : catéchèse, catéchisme, catéchuménat, pastorale, éveil à la foi ?
 
La catéchèse
 
On définit « la catéchèse » comme étant :
« …un enseignement concernant la foi chrétienne et les éléments essentiels du christianisme. ».
Dans le « Catéchisme de l'Eglise Catholique » on lit (page 14) que c'est:
« … l'ensemble des efforts entrepris…pour aider les hommes à croire que Jésus est le fils de Dieu… La catéchèse est une éducation de la foi des enfants, des jeunes et des adultes…» A savoir donc que cet enseignement recouvre TOUS les âges de la vie, y compris(es) donc les aumôneries, le catéchuménat, les formations bibliques etc … C'est l'ensemble de tous les enseignements prodigués concernant la foi chrétienne.

C'est évidemment un acte volontaire, un choix, une demande personnelle.

La catéchèse est de la responsabilité de toute l'Eglise.

Le terme « catéchèse » est donc le terme générique, le plus global, celui qui recouvre tous les types de parcours pour aller vers un sacrement, mais aussi, au-delà, le fait de se former, approfondir sa foi, méditer, prier…
  definition catechese pastorale
 
Le Catéchisme
 
Le « catéchisme », dont on dit d'ailleurs souvent que l'on va « s'y inscrire », est une étape de cet enseignement, une partie de la catéchèse, et correspond à une période plus précise de la vie ; de plus il concerne spécifiquement une préparation sacramentelle : baptême, profession de foi, 1° communion, confirmation. (enfants de CE2, CM1, CM2 et 6°).

C'est, là aussi, un acte volontaire, un choix, une demande personnelle.

Dans « Théo » page 576, on lit que « Le catéchisme est à la fois l'institution et le manuel par lesquels des catéchistes forment …des enfants déjà baptisés. ».

Le catéchisme est de la responsabilité des catéchistes.

En résumé : le terme « catéchisme » comme désignant l'enseignement aux jeunes enfants devrait disparaître (nouvelles orientations, conférence des évêques de France) au profit du mot « catéchèse », plus global ; le mot « catéchisme » ne désignant plus alors que le contenu de la foi chrétienne.
 
Le Catéchuménat
 
#  
Comme expliqué ci-dessus, le catéchisme est proposé aux enfants, du CE2 à la 6°. Ce sont donc leurs parents qui gèrent avec eux ce choix.

Lorsqu'un adulte, quel qu'ait été son parcours, à un moment donné de sa vie, souhaite venir, ou revenir vers l'Eglise, et bien souvent cheminer vers un sacrement, il contacte alors le service paroissial de catéchuménat.
Il en existe deux. Le catéchuménat des jeunes et le catéchuménat des adultes. Par « jeunes » il faut entendre globalement entre 12 et 18 ans. Pour les adultes, il n'y a pas de limite d'âge après 18 ans.

Le parcours d'un catéchumène est différent de celui d'un enfant au catéchisme. L'adulte demandeur est invité à rencontrer la communauté, et notamment une équipe de bénévoles qui vont l'accueillir, le suivre et l'aider à cheminer. On lui attribue « un accompagnateur », qu'il rencontrera périodiquement, on l'invitera à des temps de rencontres et de réflexion… Et un jour, la personne sera soit baptisée, soit confirmée, parfois les deux le même soir…
 
La Pastorale
 
La « pastorale » correspond davantage à l'évangélisation, à la mission, à l'annonce de la bonne nouvelle autour de soi et de par le monde, mais en toute liberté de conscience pour ceux vers qui l'on se tourne.

Elle est plutôt proposée – là où le catéchisme et la catéchèse relèvent d'un acte volontaire – elle est très ouverte, elle est culturelle, elle inclut la culture religieuse, l'inter-religieux, l'echuménisme etc …
 
L'Eveil à la foi
 
#  
L'éveil à la foi est proposé aux enfants de 3 à 7 ans (jusqu'au CP), baptisés ou non.
Dès cet âge, l'enfant a une grande capacité d'éveil spirituel. C'est un moment agréable où l'enfant découvre les créations de Dieu, la vie de Jésus, de Marie, des apôtres et des saints. Avec d'autres enfants de leur âge, dans la joie et la bonne humeur, ils se retrouvent durant une heure. Chaque enfant s'exprime, chante, prie, réalise une activité, partage des émotions et découvre avec les autres enfants le thème du jour.

Les parents peuvent, s'ils le désirent, être présents et participer, cela leur permet d'en reparler avec leur enfant ensuite, de lui poser des questions, de répondre aux siennes… Parfois, ce sont les parents eux-mêmes qui animent.
 
Le rôle des parents pour les plus jeunes.
 
Beaucoup pensent que c'est le catéchisme qui a le rôle principal dans l'éducation religieuse des enfants. En réalité, ce sont les parents qui ont en premier lieu cette charge. Le catéchisme est là pour les aider. Ils ont d'ailleurs plus d'influence en profondeur que les catéchistes sur la foi de leur enfant.
Les enfants posent souvent beaucoup de questions (pourquoi ? Comment?). Il faut profiter de cette occasion pour instaurer un dialogue, ne pas éluder leurs questions, même si l'on ne voit pas bien la réponse. Il est important que les parents s'intéressent à ce qu'ils découvrent.
Dans certaines familles, on fait la prière du soir avec les enfants, par exemple dans le temps de Noël devant la crèche familiale. Il y a des parents qui prient avec leurs enfants au moment d'un événement triste ou joyeux, ou bien on remercie Dieu quand il y a un quelque chose d'heureux. Certains suggèrent à leurs enfants de prier le soir en se couchant et beaucoup d'enfants le font volontiers. L'idéal c'est de prier avec son enfant quand on lui dit bonsoir, en évoquant les évènements de la journée ou la vie du lendemain.
 
 
Le Catéchuménat des jeunes adultes
Le Catéchuménat sur le pôle de Provins
Le Service Diocésain de la Catéchèse