Samedi 29/04/2017 23:20

La Pédagogie Catéchétique Spécialisée

#
 
"Il ne saurait être question de refuser un sacrement à quelqu'un qui en fait la demande, encore moins si cette personne est handicapée." Conférence des Evêques de France- Texte national pour l'orientation de la catéchèse en France - 2006
 
Certaines familles croient qu'en raison d'un handicap, on ne peut goûter à la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, prier, se préparer aux sacrements.
Mais toute personne peut, si elle le souhaite être catéchisée et recevoir les sacrements.
La foi est un don de Dieu.

Toute être humain, même s'il ne sait pas parler, lire, écrire, est enfant de Dieu et peut vivre sa vie de foi, car il est capable d'aimer.
Certains handicaps déroutent. La communication paraît difficile, voire quelquefois impossible.

Des pédagogies diversifiées peuvent ouvrir un espace de communication riche et créatif. Cheminer ensemble dans la foi est possible.
  #
 
aumonerie college aumonerie college aumonerie college aumonerie college
 
Une catéchèse adaptée.
 
La "Pédagogie Catéchétique Spécialisée" a le souci de permettre à des enfants, des jeunes ou des adultes handicapés d'être accueillis et de trouver leur place dans l'Église. Les animateurs ont une approche adaptée à la personne toute entière, qui va lui permettre de cheminer, d'établir ou de renforcer sa relation à Dieu.

C'est une pédagogie qui s'adapte quelles que soient les personnes auxquelles elle s'adresse. Elle va à l'essentiel de la Parole de Dieu, sans la réduire et suscite une démarche personnelle de chacun. Pour cela elle s'adresse à leur cœur, à leur esprit, à leur mémoire, à leur sensibilité, à leur corps, tentant de mobiliser leur capacité d'attention. Par la musique, le chant, les mimes, les techniques audio-visuelles, la Parole de Dieu en images…… et des temps de célébration appropriés, chacun va alors pouvoir découvrir, avancer et exprimer l'amour de Dieu.

Très concrètement cette catéchèse se vit en petits groupes dans les institutions où vivent les personnes, ou bien encore dans les paroisses, et enfin au sein même des familles. Les accompagnateurs/accompagnatrices proposent des chemins pour grandir dans la foi, acheminer vers les sacrements, vivre sa vocation baptismale.
 
Qui est concerné par cette catéchèse à pédagogie spécialisée ?
 
#  
Ceux qui sont en difficulté scolaire (CLISS, SEGPA, UPI)
Ceux dont le milieu social est perturbé
Ceux qui sont marqués par un handicap physique, mental ou sensoriel (IME, IMPRO, hôpitaux de jour)
Ceux qui sont handicapés et intégrés dans le système scolaire
Ceux qui sont dans les hôpitaux pour plusieurs années ou en centre de rééducation
Ceux qui sont dans les centres ESAT
Ceux qui sont accueillis dans les foyers occupationnels.
 
Est-ce difficile de devenir catéchiste pour ces jeunes ?
 
Il ne faut jamais être tout seul avec le jeune. Il est important qu'il fasse partie d'une communauté, d'un groupe. Il faut accepter de se laisser surprendre par l'autre. Chaque enfant, adolescent, ou adulte, quel que soit son handicap ou ses difficultés, a le droit d'être accueilli, comme les autres, parmi les chrétiens.
Ils peuvent penser, avoir des sentiments. L'amour, ils savent ce que c'est et ils nous le montrent. Il y a une commune dignité d'enfant de Dieu donc une position d'égalité. Il n'y a pas que moi qui peux m'occuper de lui, lui aussi peut s'occuper de moi.

Par exemple quand on interroge : « Et toi, qu'as-tu à me dire de Dieu ? » Ils sont très spontanés et très vrais dans leur témoignage. Ils nous obligent à faire de même. Avec eux, il n'y a pas de détour. Le plus court chemin est toujours le meilleur. Il faut leur parler simplement, sans infantiliser. Il faut aller à l'essentiel.
 
Comment les catéchistes sont-ils préparés à cette possibilité ?
 
Le Service Diocésain de Catéchèse (S.D.C. 77) est là pour proposer des documents, des moyens pédagogiques adaptés. Il propose, crée, soutient ces groupes. Il assure aussi une formation spécifique à tous les animateurs ainsi qu'un accompagnement dans les préparations s'ils le souhaitent. Il encourage l'intégration de ces enfants au sein des paroisses afin qu'ils trouvent leur place dans l'Eglise. Il est aussi là pour informer les catéchistes, les paroisses quant aux différents handicaps et comment il faut s'y prendre selon les situations. Les catéchistes peuvent ensuite choisir une pédagogie adaptée à chacun pour le valoriser et non pas le mettre en situation d'échec.

Les équipes de PCS ont enfin à cœur d'informer sans cesse et sans répit sur leur existence et les possibilités qu'ils offrent aux personnes elles-mêmes, aux familles, aux acteurs ecclésiaux, aux des professionnels des établissements médico-éducatifs et de santé. Plusieurs milliers d'enfants et d'adultes sont concernés en France, et la plupart des diocèses nomment une personne ou une petite équipe pour cette mission.