Vendredi 28/04/2017 02:22

La Pastorale des Personnes Handicapées.

#
 
« Tant que les personnes en situation de handicap ne manquent pas à la communauté chrétienne, c'est que celle-ci n'est pas vraiment une communauté chrétienne.» (L. M. RIEMER – Théologien)
 
Un droit et un devoir.
 
L'article 18 de la « Déclaration Universelle des Droits de l'Homme » proclamant la liberté religieuse vaudrait-il pour tous, sauf pour les enfants et adultes handicapés ? Toute « personne en situation de handicap », même lourd, quel que soit son âge et son handicap, a droit à une vie spirituelle et religieuse.

Il est du devoir de l'Eglise de veiller à ce que l'annonce de l'Evangile, la pratique de la foi, les sacrements et la célébration communautaire soient accessibles à tous.
  #
 
La mission.
 
L'objectif est de promouvoir une certaine idée de la personne humaine.

Dans chaque diocèse, la Pastorale des Personnes Handicapées (PPH) a pour vocation d'accompagner les personnes handicapées dans leur vie quotidienne à la lumière de l'Evangile, et de leur permettre, quel que soit leur handicap (auditif, mental, moteur, visuel et même social), d'accéder à une vie spirituelle et religieuse.
La foi est un don de Dieu.

Les acteurs de ce service d'Église apportent une réponse à la volonté des personnes handicapées d'exercer leur potentiel d'autonomie et de liberté, ainsi qu'à leur désir d'avoir une place et une voix dans la société et dans l'Église.
La PPH veut rendre l'Église présente dans le quotidien de tous, sans discrimination.

 
Pour une solidarité active entre personnes handicapées et valides.
 
#  
1. Ne pas avoir peur du handicap. Entrer en relation avec délicatesse et respect.
2. Prendre le temps d'écouter et de s'écouter mutuellement. S'exprimer clairement et simplement.
3. S'adresser à la personne handicapée, et non pas uniquement à la personne qui l'accompagne.
4. Vivre la confiance, en considérant positivement les attitudes et les expressions des personnes handicapées.
5. Rester attentif aux changements de lieux et de rythmes qui peuvent désorienter la personne handicapée.
6. Abandonner le regard de pitié pour un regard simple : celui de l'amitié.
7. Accepter et encourager la participation de personnes handicapées à nos fêtes et célébrations
 
Vous êtes handicapé(e)? Votre enfant est handicapé? Vous connaissez une personne atteinte d'un handicap? Alors sachez que vous pouvez contacter nos équipes pour vivre votre foi au même titre que tous les chrétiens du monde.