Samedi 29/04/2017 23:21

Le Sacrement de l'Ordre

ordination
 
Devenir prêtre est un long parcours...
 
Au départ, la plupart du temps, l'homme qui fait le choix de devenir prêtre, raconte avoir reçu ou vécu, un jour, de façon assez inattendue, UN APPEL. Cet appel résonne alors en lui comme une communion avec le Seigneur, un message, la conviction qu'il est appelé à lui consacrer sa vie.

Survient alors une période dite ""de discernement"", où il va prendre du recul, faire le point et demander qu'on l'aide à voir et savoir si c'est bien le choix qu'il souhaite faire, si c'est bien sa vocation. L'accueil St André, à Savigny-le-Temple, est aussi un lieu où l'on peut prendre le temps de réfléchir, de discerner.
 
Lorsque le choix est définitivement arrêté, c'est l'entrée au séminaire. Au minimum six années, et une formation qui porte essentiellement sur la philosophie, les sciences humaines, la Bible, la théologie, l'histoire de l'Eglise, la liturgie, la morale et un approfondissement de la vie spirituelle.
Elle se déroule dans un va-et-vient enrichissant entre le lieu de formation, le séminaire diocésain ou régional, et la découverte dans une communauté chrétienne de la responsabilité pastorale.
  ordination pretre
 
En fin de formation, au cours d'une messe à la Cathédrale du diocèse, le séminariste est ordonné au diaconat par l'Évêque, en vue du presbytérat pour un an environ. Il s'engage au célibat, à être fidèle à la prière et à l'Evangile, ainsi qu'à l'obéissance envers son Évêque. Il devient un témoin fidèle, un disciple de Jésus Christ.
 
L'ordination : un rituel très très fort.
 
La prostration symbolise l'abandon total à Dieu. Le futur ordonné se met à plat ventre sur le sol, face contre terre, pour être confié à Dieu par l'intercession des saints. C'est la Litanie des Saints. Toute l'Eglise diocésaine est invitée à participer. Par l'imposition des mains de l'Évêque, l'Esprit-Saint fait de l'ordinand « un diacre ». Ce rituel se renouvelle un an après dans l'ordination au presbytérat. Alors, le prêtre reçoit de l'Évêque, l'onction de saint Chrême dans les mains, le pain et le vin, pour le présenter à Dieu.
 
sacrement de l'ordre  
L'ordination (du latin « ordinatio », intégration dans un ordre) est, chez les catholiques, (les orthodoxes et les anglicans), l'acte liturgique qui confère le sacrement de l'Ordre. Celui qui confère est l'« ordinant » à savoir l'Evêque, et celui qui le reçoit, l'« ordinand ».
Le sacrement de l'ordre est l'un des sept sacrements avec le baptême, la confirmation, la réconciliation, l'eucharistie, le mariage et l'onction des malades. Il possède trois degrés, dont deux sont dits « sacerdotaux » et le troisième, de service : l'épiscopat : L'Évêque préside à l'Église diocésaine avec l'aide des prêtres et des diacres le presbytérat : Les prêtres prolongent le ministère de fondation et de communion de l'Évêque auprès des communautés locales, en les rassemblant, leur partageant la Parole et le Pain, et en les envoyant en mission le diaconat : le diacre vient rappeler à l'Église qu'elle n'est fidèle à sa mission que si elle prend, à la suite du Christ, la route du service.
 
Le ministère des prêtres
En savoir plus sur l'Ordination
L'accueil Saint André